157. Monofonctionnalité heureuse

enseignants : Djamel Klouche, Anne Frémy, Maud Santini, Jason Danziger, Ido Avissar, Elisabeth Lemercier, Jérôme Boutterin, François Chas
étudiantes : Soukaina Aquil, Sofia Chaoui, Margaux Guillot, Morgane Hamel, Delphine Leduc, Massih Hayati, Lina Ben Khelifa, Gabriela Karmenska
// 2ème année

Axée sur le logement pour le Terrain T1, la monofonctionnalité heureuse s’étale sur un cos 1 sur 200 000 m².
Dans ce projet, elle prend la forme d’un archipel, créant par ses nombreuses petites îles une unicité, une force d’ensemble. Cette unicité amène sur le plan social la question de l’homogénéité, qui se manifeste par son architecture. L’architecture de cette monofonctionnalité heureuse se développe ainsi sur le principe d’entremêlement de diverses enceintes, amenant une homogénéité d’ensemble. Ces dernières sont formées de quatre murs, érigés de longueur et de largeur différentes selon leur hauteur. Aucune de ces enceintes n’est régie selon un type de logement précis. Cette volonté de mélanger tous les types de logements permet de garder l’ensemble du terrain sur un même pied d’égalité. Sur chacune des parcelles, l’entremêlement des petites et des grandes enceintes forme non seulement des espaces intérieurs, mais également des retraits de façades sur la rue. Ainsi, tout en respectant la trame des voiries de la ville, l’architecture de cette monofonctionnalité heureuse s’approprie cette trame, de sorte à se démarquer du reste de la ville, à maintenir son langage.
Les diverses enceintes comportent chacune de manière aléatoire des ouvertures, permettant d’y accéder depuis la rue. Les commerces, situés sur la majeure partie des rez-de-chaussée, viennent alimenter les rues et les places, renforçant ainsi l’esprit de cette monofonctionnalité heureuse.

Happy Mono-functionality is a housing project with a GFA of 1 on a 200,000m2 plot.
It takes on the shape of a multitude of islands, which are an entity as a whole. This unity leads us on a social level to the question of homogeneity manifested in architecture. The latter is developed through a principle of overlapping enclosures materialized by 4 walls whose width and length differ according to their height. None of these enclosures is governed by a specific housing type. The desire to mix residential types unifies the whole area. On each plot, the overlapping small and large boundaries create not only interior spaces but also setbacks from the street. Thus the architecture both respects the city’s road grid and uses it to stand out in the city, maintaining its own language. The different enclosures have random openings for street access. Retail is located mainly on the ground floor and feeds onto streets and plazas, confirming the spirit of this happy mono-functionality.

107_imagemono 107A_dessin