156. Un Microcosme par dessus la ville

enseignant : Olivier Girard
étudiants : Sarah Clafond, Hélène Piroit, Pierre Lahaye
// 1ère année

Le quartier de La Chapelle est un espace saturé, qui semble avoir du mal à respirer. Ses qualités sont étouffées, et demeurent difficiles à percevoir. Rares sont les personnes qui aiment s’attarder sur les squares qui trônent au milieu de la place. Comment rendre compte des richesses de ce site qui, à premier abord, paraît désagréable ?
La diversité architecturale et la mixité sociale sont les atouts que j’ai voulu remettre en valeur à travers mon projet. En effet, on remarque une accumulation de différents genres de bâtis, allant de l’haussmannien, au sud du métro aérien, jusqu’aux immeubles de faubourg au nord de la ligne puis par une grande hétérogénéité ethnique, qui participe à créer une atmosphère particulière.
Mon projet se situe en haut de l’immeuble le plus haut, celui que tout le monde remarque à la sortie du métro, et se propage sur les deux toits des immeubles voisins. J’ai voulu créer une ville par-dessus la ville, un nouvel îlot au tissu complexe venant se greffer sur trois toits, afin de continuer l’accumulation d’objets diversifiés. Le toit central abrite les espaces communs : bibliothèques, salon, accueil et cafétéria. Au-dessus de ces espaces, 5 chambres et une terrasse commune, comme sur les deux autres toits, sont desservies par une cage d’escalier et un ascenseur accédant à l’immeuble du milieu puis directement au sol.
Cette situation privilégiée permet d’être à la fois isolé et central, comme l’est le quartier par rapport à son environnement immédiat. Elle semble pouvoir abriter une nouvelle ville, à la fois protégée du monde et bien visible. Une nouvelle ville arborant ainsi les qualités de l’espace intime idéal, où l’on peut communiquer sans être écrasé par l’autre.

La Chapelle is a saturated area in need of fresh air. Its qualities are stifled and difficult to appreciate. Not many people actually spend time on the squares in the middle of the plaza. How can the qualities of this site be brought to light?
The neighbourhood’s architectural and social diversity are advantages that I wanted to emphasize in this project. There is an accumulation of different types of buildings, from Haussmann-style housing to the elevated metro, to suburban construction north of the train line. Add to this rich ethnic diversity, and it creates a very particular atmosphere.
My project is located on top of the tallest building fronting the plaza, one that everyone notices when leaving the metro station, and spreads onto the roof of two neighbouring buildings. I wanted to create a city above the city, a new complex piece of urban fabric grafted onto three rooftops, in order to continue the accumulation of diverse objects. The central roof supports the communal areas: library, lounge, reception area and cafeteria. Above these spaces, 5 bedrooms and a shared terrace, repeated on the other 2 roofs, are accessed by a stair and lift down to ground floor through the middle building.
This privileged location makes our project both isolated and central, as is the neighbourhood compared to its immediate surroundings. It seems capable of harbouring a new city, clearly visible yet protected from the world; a new city with the qualities of an ideal private space, in which people communicate without crushing one another.

 

121_COUPES 121_coupes100 121_croquis_chambre 121_CROQUIS_Ebauches_de_projet_sur_fond_carte 121_élévation100 121_Photo_maquette 121_plan20 121_PLANS 121A_Premiers_dessins_sur_immeubles_dessinés_d'en_bas