150. La Mariée Japonaise

enseignants : Ingrid Taillandier, Frank Rambert
étudiants : Ugo Altamura, Solenn Augé, John Cavalho, Guillaume de Beaurepaire, Mick Bensuan, Estée Chedal, Hugo Deletraz, Anaïs Herr, Danie Jon, Alexis Laderrière, Romain Lagar, Eric Lowry, Anaëlle Médina, Julie Mistoco, Xie Wei, Cécile Nicaud, Pierre Boedec
// Master

Ce projet est un lieu de repos, il offre un jeu de lumière particulier dans l’épaisseur de sa couverture. Le pavillon est fait d’un plancher surélevé sur lequel sont posés trois meubles qui permettent de s’asseoir ou s’allonger. Le plancher et ses meubles sont un ensemble fait d’un seul matériau, en OSB. De ce plancher émergent quatre piliers eux-mêmes faits de quatre colonnettes. Ces piliers portent une structure qui reprend le même type d’assemblage que les piliers, les éléments verticaux et horizontaux sont moisés et boulonnés dans un jeu de croisements qui donnent la rigidité de cet ensemble structurel en bois massif. Cette structure suspendue porte, en extérieur, des panneaux blancs qui définissent une intériorité pour le pavillon, dans le même temps qu’il fait l’épaisseur dans laquelle s’inscrit l’épaisseur même de la couverture. Celle-ci est faite de plaques de polycarbonate transparentes et parfois rouges ou orangées. Ces plaques de différentes tailles, étagées sur quatre plans différents et portées par de fins câbles métalliques, font une épaisseur à travers laquelle filtre la lumière du soleil, laissant échapper quelques rayons dans les interstices.
La couleur est inégalement répartie, blanche sur la plus grande surface, elle se concentre dans le rouge en un point, comme le cœur battant du projet.

This project is a restful space with particular natural lighting in the thickness of the roof. The pavilion is made up of an elevated floor on which there are three pieces of furniture to sit or lie down on. The ground and furniture are all made of a single material, OSB. Four columns emerge from this floor, each consisting of four small columns. They support a structure that resembles the column assembly. The vertical and horizontal elements are bolted together to ensure the rigidity of this massive suspended timber frame. The ceiling is clad in white panels that define the inside of the pavilion; the exterior of the thick roof is made up of red, orange or transparent polycarbonate panels. These different-sized panels over four different floors are supported by thin metal cables which filter sunlight. The mostly white pavilion has one red spot, like the project’s beating heart.

 

DSC04083 DSC04087 DSC04088 DSC04089 image_retenue IMG_8776_redimensionner IMG_8807_redimensionner Mariée_japonnaise mariéejaponaise1 P1000785 P1000790 DSC_8861