140. Logements collectifs

enseignants : Augustin Cornet, Javier Arpa
étudiante : Dihiya Aoudia
// 3ème année

Travailler le logement collectif c’est travailler les différentes échelles et densités. La volonté première était de travailler la faible densité qui s’apparente à celle de la maison. Le contexte urbain, l’autoroute ont poussé à créer une protection afin de protéger la parcelle. Cette protection, qui permet de créer une confrontation d’échelles est composée de strates : une première (0 à 12 m) composée d’un parking et commerce qui arrive au niveau de l’autoroute. Une seconde, un belvédère (>12 m), qui est une jetée sur l’autoroute composée de services et de logements étudiants et enfin 4 étages de logements. La circulation est à la fois horizontale via différentes venelles, dont le belvédère qui permet de traverser de long en large l’îlot et une circulation verticale, via trois noyaux de circulation. La présence de percées aussi bien au rez-de-chaussée qu’au niveau du belvédère permet une porosité totale. Ainsi, la forme urbaine est similaire sur l’ensemble de l’îlot, mais chaque parcelle développe des typologies de logements différents. À l’échelle du logement, une parcelle a développé un système en bande qui permet une modularité dans le logement.

Designing collective dwellings means working at different scales and densities. Our first approach was a study of low density like that of the individual house. This site’s urban context and adjacent highway led us to create a protective element to shelter the plot. This protection is made up of three layers: the first (0-12m high) is made up of a car park and retail on the same level as the highway. Above this (>12m high), a belvedere of services and student housing cantilevers out over the highway. Finally there are 4 residential floors at the top of the building. Circulation is both horizontal, with pathways and the belvedere allowing the block to be crossed from end to end, and vertical, via three cores. Openings on the ground floor and belvedere levels create total porosity. Thus the urban form is similar over the whole block but different housing types are developed throughout. On a residential scale, one plot is divided into strips for housing modularity.

127_AXOS_TYPOLOGIES 127_COUPES 127_MAQUETTE1 127_MAQUETTE2 127_MAQUETTE3 127_PERS 127_PERS2 127_PLAN_MASSE_500 127_PLAN_RDC_200 127_PLAN_SITUATION_2000 127_PLANS_200