130. Incubateur, à l’ombre des arbres

enseignants : Fabien Duchêne, Nadia Hoyet
étudiants : Camille Lagrange, Jacques Longo, Maxime Trouilleux
// Master

Situé au cœur du plateau de Saclay, le campus de l’université Paris-Sud XI, s’étendant sur les territoires d’Orsay et de Bures-sur-Yvette, dans l’Essonne, est au cœur du projet du Grand Paris. Le constat de l’existence de différents microcosmes, séparés par une nature abondante et presque sauvage, a été le fondement du projet visant à unifier les acteurs de ce territoire : habitants, étudiants, chercheurs. L’implantation d’un incubateur est apparue évidente afin de regrouper ces trois profils complémentaires. Ainsi, les jeunes étudiants diplômés auront la possibilité de créer une start-up soutenue volontairement par les habitants par le biais du financement participatif tout en pouvant s’associer ponctuellement ou définitivement avec les chercheurs à proximité. Expositions, conférences, open-space, l’incubateur agira comme la vitrine professionnelle et innovante du Strip et des fablabs environnants. Une clairière existante, à la jonction de ces trois microcosmes, constituait un espace naturellement fédérateur. Le projet se voulant respectueux des éléments contextuels, il s’articule comme une analogie de la clairière en proposant un incubateur à l’ombre des arbres. Le projet est en relation étroite avec l’espace public. L’intention est de développer les espaces intérieurs comme se développe une rue, les éléments du projet n’ont pas le même statut ce qui permet de différencier les seuils. La cinquième façade, la toiture, est un élément fortement visible. Elle constitue un projet à part entière afin de donner une identité forte au projet et enrichir la spatialité du projet par une variation de l’ombre et de la lumière.

Located at the heart of the Saclay plateau, the Paris-Sud XI University campus, sprawling through Orsay and Bures-sur-Yvette (Essonne), is central to the Greater Paris project. The presence of difference microcosms, separated by abundant and untamed nature, was the basis of this project to unify the different users: residents, students, researchers. It seemed obvious to set up an incubator in order to group these three complementary profiles. Thus young graduates can create a start-up that inhabitants would voluntarily support through participative financing in short or long-term association with the researchers on site. Exhibitions, conferences, open-space; the incubator acts as the Strip’s and surrounding fablabs’ professional and innovative window. An existing meadow at the junction between the three microcosms is a naturally federating space. With regards to contextual elements, the project is an analogy of the meadow with an incubator in the shade of the trees. It is closely linked to public space. The intent is to develop inside space in much the same way as a street; interior elements do not have the same status, thus creating thresholds. The roof, the fifth façade, is clearly visible. It is a design in its own right, giving the building a strong identity and enriching the project space through variations of shadow and light.

 

133_Axonométrie_finale 133_Coupe_AA 133_Coupe_BB 133_Coupes_climatiques 133_Détail_1-20_corrigé 133_Elevation_Est 133_Elevation_Sud 133_MAQUETTE 133_Pers 133_PERS_ESPACE_COMMUN 133_Pers_start_up 133_Perspective_accueil_copie 133_Perspective_télécabine 133_Plan_masse 133_Plan_R+1 133_Plan_RDC 133_Plan_toiture 133_SCHEMA_Genèse_incubateur 133_SCHEMA_Sketchup_village_et_rue 133_Schémas_évolutivité_actualisé 133_Zooms_détail_1-20 133A_Perspective_extérieure