116. Eurovegasa

enseignant : Florian Hertweck
étudiants : Céline Antoine, Nicolas Delmas
// PFE

La situation économique et le boom de l’immobilier espagnol font de l’Espagne un pays en décroissance. L’investissement de Vegas Sands promet à Madrid une sortie de crise en implantant un « EURO VEGAS » dans sa banlieue proche. Ce projet s’inscrit aujourd’hui au détriment du territoire. En tant qu’architectes, nous cherchons une troisième voie afin de ne pas accepter ce type de programme au détriment d’un idéal collectif. Le projet s’articule autour de trois acteurs : les politiques, un investisseur américain et les Madrilènes. L’étude tente de satisfaire ces trois protagonistes. Les ruines modernes et les infrastructures madrilènes sont réutilisées pour accueillir le nouveau parc EURO VEGAS. Pour cela, le programme est divisé en 8 parcs pour augmenter la rentabilité de chacun des parcs sur le modèle de Disney world Orlando. Puis pour satisfaire la population vivant à proximité des futurs parcs Euro Vegas, nous proposons de créer un lien entre deux acteurs, le local et le global. Nous investissons 1 % du budget total pour créer 8 bâtiments hybrides qui liront à la fois une économie extracèque et intracèque. Les bâtiments se veulent de nouveaux centres périphériques, multiprogrammatiques. Ils s’inscrivent en réaction aux zones commerciales périphériques qui détruisent nos paysages, leur architecture tente de renouveler le genre du centre commercial. Ces bâtiments sont de nouvelles typologies d’espace public qui permettent la création d’une dynamique de périphérie en périphérie et plus seulement de centre à périphérie.

Spain is a country currently in decline due to its economic crisis and booming property market.
Vegas Sands promises Madrid a way out of the crisis by investing in a “Euro Vegas” in the suburbs, regardless of its impact on the territory.
As architects we hope to provide an alternative solution so that this type of programme that is so harmful to collective ideals does not have to be accepted.
The project is based on three key players: politicians, an American investor, and the residents of Madrid. Our study aims to satisfy all three protagonists.
The city’s modern ruins and infrastructure are reused to house the new Euro Vegas park.
To do so, the programme is divided into 8 smaller parks, making each of them profitable based on the Disney World Orlando model.
To satisfy the local population living near these parks, we create a connection between local and global. We invest 1% of the total budget into the creation of 8 hybrid buildings that cater to both extrinsic and intrinsic economy.
The buildings are new multi-programme centres. They are a reaction to the fringe commercial areas ruining our landscapes, the architecture a bid renew that of shopping centres.
These buildings are new types of public space that activate the gap spaces between each other as well as between centre and fringe areas.

 

165_PLAN_PERS_image_retenue1

EUROVEGASA Antoine Delmas – PFE