111. En équilibre

enseignants : Nicolas Desmazières
étudiant : Félix Thiollier
// 1ère année

Nous avons tous tendance à traverser des passerelles et des ponts sans même nous soucier de la manière dont cela tient. Il s’agit pourtant d’un édifice bien spécifique. Ce projet remet humblement en cause ce phénomène, en jouant sur la stabilité et la peur des passants. En soi, personne ne craindra rien, mais chacun devra s’aventurer pour parvenir de l’autre côté. Du point de vue structurel, l’inclinaison de la passerelle crée des poutres courbes, qui viennent s’encastrer au fond de la vallée.

We cross bridges and walkways without questioning what makes them stable; yet they are specific constructions. This project humbly draws attention to the bridge’s structure, by playing with its instability and the users’ fear. Though there is no actual danger, it is difficult to bring oneself to cross. Structurally, the incline of the walkway creates curved beams that jut into the valley.

159 10695122_493378097468003_955961052_n 10702920_493378077468005_1204826776_o 10703087_493378107468002_936346134_o 10707886_493378070801339_1809214055_n image_retenue rety