110. Du modèle béthléemite à l’urbanité contemporaine

enseignants : Yves Roujon, Luc Vilan
étudiantes : Amélie Luquain, Pauline Spinelli
// Master

Bethléem nous apparaît comme riche en histoire et en patrimoine. C’est dans la vieille ville que se concentrent les places fortes, pour la plupart préservées dans un contexte très dense et saturé.
La nécessité du projet nous a conduits aux limites de cette ville, là où le tissu urbain commence à se détendre, avec son potentiel à bâtir.
Le choix du quartier Anatreh et de son parking à sheirouts répond à une logique de proximité avec les lieux forts de Bethléem (La Nativité, la Manger Square, la grotte du lait…) mais également une logique de rapport au grand paysage. La facture spatiale y est multiple : différence de densité, d’échelle bâtie, de gestion des voies… Le terrain présente une forte déclivité (50 m de dénivelés sur 300 m de long) et l’implantation des bâtiments semble répondre à deux types de frontalités : celle de la rue et celle de la topographie.
C’est sur ces modèles de fronts bâtis et sur le potentiel de panorama sur la vallée que va se construire notre programme. Le geste de la bande bâtie, reprenant les frontalités existantes, va venir retisser l’irrégularité du tissu par un système de densification au plus près de l’existant. Ce principe va induire un travail en séquences et en épaisseur qui préservera les qualités des percées visuelles et des porosités.

From the Bethlehem model to contemporary urbanity
Bethlehem is rich in history and heritage. There are a number of fortified plazas in the old city, in a dense and saturated context. The project is located on the city limits, where the urban fabric is a bit looser and there is more potential to build.
The neighbourhood of Anatreh and its parking were chosen as a project site as they function locally with areas of significance (Church of the Nativity, Manger Square, Milk grotto…) but are also in close relationship with the wider environment.  There are multiple spatial factors to take into account: density, different building scales, road networks… The site slopes, dropping 50 metres over 300 metres, and the buildings cater to the demands of both the street and the terrain.
Based on this model and the potential for great views over the valley, we set up a programme. A built strip – a dense building system that resembles the existing, based on street alignment and topography – unifies the irregular urban fabric. This principle governs interior layout and building width to ensure quality views and openings.

 

128_Carte_-_Bandes_et_percées_1.1000 128_Coupe_le_long_de_la_topo_1.200 128_Elevation_Sud_1.200 128_Perspective_-_Logements 128_Perspective_-_Vue_sur_la_vallée 128_Photo_-_Maquette_1.200_-_2 128_Photo_-_Maquette_1.200_-_4 128_Photo_-_Maquette_1.500_-_1 128_Photo_-_Maquette_1.500_-_3 128_Photo_-_Maquette_1.500_-_Vue_plan_masse 128_Plan_Equipement_R+1_1.200_-_Hotel 128_Plan_Equipement_R-1_1.500_-_Parking_à_Sheirouts 128_Plan_Equipement_RDC_1.200_-_Terrasse,_Restaurant,_Réception_de_l'hotel 128_Plan_logement_niveau_0_1.200 128_Plan_logement_niveau_1_1.200 128_Plan_logement_niveau_2_1.200 128_Plan_logement_niveau_3_1.200 128A_Carte_&_Logo_-_Déportation_aux_limites_de_la_vieille_ville_(sans_échelle)