102. Le Centre, le sol, la hauteur

enseignants : Jean-Patrice Calori, François Chas
étudiants : Fatima-Zohra Lahlo, Carla Hajjar, Clément Jaglin
// 3ème année

Le site, friche délaissée, coupé du tissu urbain par l’infrastructure ferroviaire est difficilement accessible. Cette infrastructure n’est plus une séparation, mais un vecteur d’union entre la ville et le site, entre le citoyen et le centre civique. Pour se confronter à l’horizontalité du viaduc, l’intention du projet est de s’élever verticalement, devenant ainsi un repère, un phare pour la ville de Meudon. Pour s’intégrer à ce tissu urbain, un vide urbain a été prolongé à l’intérieur du terrain et a ainsi creusé la pente pour accueillir la tour. Cette dernière, axée sur le sud, devient un véritable canon de lumière pour ces espaces immergés. Le centre civique n’est pas seulement constitué de différents pôles, c’est également la confrontation de deux entités : l’individu, le collectif. C’est pourquoi le programme a été réinterprété en plaçant l’individu au cœur du collectif. De cela vient l’idée de trois sphères programmatiques : l’espace du sol, l’espace de la hauteur, l’espace du centre. L’espace du sol, masse horizontale, correspondrait aux éléments publics de rassemblement (amphithéâtre, librairie…). L’espace de la hauteur, diffusion verticale, marquerait la multiplication d’identités privées (bureaux pépinières, bureaux secrétaire…). C’est de la rencontre de ces deux espaces qu’apparaît l’espace du centre, noyau fédérateur des espaces de l’individu et du collectif (salle de conseil, associations…).

 

The neglected industrial project site is difficult to reach, cut off from the rest of the city by a railway line. This infrastructure is not a separation but a union between city and site, between citizen and civic centre. Facing the Viaduct’s horizontality, the building rises up vertically to become a beacon, a landmark in Meudon. An urban void continues into the plot, tying it in with the surroundings, cutting into the slope to accommodate the tower. The latter faces south, allowing natural light to flood into these underground spaces. The civic centre is not only made up of different hubs, it is also the confrontation between two entities: the individual and the collective. Thus the programme is reinterpreted to place the individual at the heart of the collective, resulting in three spheres of activity: Ground Space, Height Space, Centre Space. Ground Space is a horizontal mass containing public areas of exchange (amphitheatre, bookshop…) Height space is made up of private office space placed vertically. Ground and Height intersect at the Centre Space which houses a mix of individual and collective areas (boardrooms, associative programmes).

 

83_AXO_ECLATEE

83_AXO_STRUCTURE

83_COUPE_PERS

83_CROQUIS

83_CROQUIS2

83_MAQUETTE1

83_MAQUETTE2

83_MAQUETTE3

83_MAQUETTE4

83_PERS1

83_PERS2

83_PERS3 83_PLAN_PERS

83_SCHEMA1 83_SCHEMA2 83_SCHEMA3 83_SCHEMA4 83_SCHEMA5

83A