079. 1=3

enseignant : Sébastien Duron
étudiants : Anaïs Campedel, Aliette du Plessis, Alix Laplanche
// 3ème année

Se présentant sous forme d’un monolithe, le bâtiment s’identifie en trois parties par l’intermédiaire des différents jardins. Basés sur un volume parallélépipédique, les jardins sont venus s’y creuser en trois espaces distincts, permettant la reconnaissance de trois entités au sein d’un même volume. Chacun se décline selon une identité propre, rompant avec la continuité de la façade. Les trois différentes maisons se divisent alors autour de ces jardins à partir d’une trame de 3,50 m de large : se trouvent alors trois pièces différentes s’emboîtant dans ce carré, rappelant un casse-tête chinois. Leur structure est commune dépendant les unes des autres, cependant elles se font dos et ne se regardent pas.

 

Gardens divide this monolithic parallelepiped volume into three dwellings. Each of these has its own identity, clearly legible in the otherwise continuous façade. The houses are organised around the gardens on a 3.5×3.5m layout, with three different rooms to each square. Though they share the same structure and are thus co-dependent, they all turn away from one another so as to avoid direct views between them.

 

23A

23B

23C

23D

23E

23F

23G