Switch Box

enseignant : Frank Rambert
étudiantes : Guishi Wang et Elodie Jacquaniello
// Deuxième année

Le projet se base selon un principe d’intersections de pleins et de vides. Chaque habitation est desservie par un cube en bois (Switch Box), qui s’oppose au minéral qui prédomine dans le reste de la parcelle. Il permet d’isoler les pièces les unes des autres, notamment grâce à des différences de hauteur de paliers. Il agit comme un seuil à pratiquer avant de changer d’espace. Les ouvertures sortent, pour capter lumière et paysages, ou entrent, pour créer une frontière avec l’extérieur, des murs et du toît. Ils sont ainsi source de reliefs sur la façade et permettent un jeu d’ombres.

dessin_technique

PHOTO

programme