192. La Terre est une planète

enseignant : Richard Scoffier
étudiants : Johanna Schmidt, Raphaël Verguin
// PFE

Au nord du 49e parallèle canadien s’étend un vaste territoire sauvage de plus d’un million de kilomètres carrés. Le climat y est extrême (de -20 à -50 °C l’hiver), les paysages sont grandioses. L’homme, attiré, mais minuscule face à cette immensité, doit se regrouper, se protéger, et partager. Notre projet consiste à rendre possible la découverte de ce territoire grâce à l’implantation de refuges-étapes, ponctuant les terres du Nunavut jusqu’au parc des Pingaluit. La rudesse du climat et l’obscurité dominante ont, d’instinct, poussé le projet à se développer à l’intérieur de lui-même et à y trouver toute sa légitimité. Le projet répond aux besoins vitaux les plus immédiats et s’organise autour d’une combinaison sol/toit. Toutes les fonctions techniques du bâtiment sont logées dans l’épaisseur du sol, tandis que des soutes de rangement, intégrant le mobilier, se déploient en pourtour. De plus, un poêle hypocauste, situé en son milieu, regroupe les trekkeurs et rythme la vie à bord. Enfin, le toit, primal, induit la vie communautaire et rappelle l’habitat en os de baleines des populations autochtones inuits.

North of the 49th parallel in Canada is a vast, unspoiled territory of over a million square kilometres. The climate is extreme (from -20 to -50° C in winter), the landscape breathtaking. Humans, drawn to this immensity but minuscule in it, must band together, share, and protect one another. Our project aims to promote the discovery of this territory through a series of refuges, from Nunavut to Pingualuit. The harshness of the climate and the prevailing darkness instinctively led to an enclosed design, turned in on itself and self-contained. The refuges are based on a ground/roof combination and cater to basic survival needs. All of the technical building functions are hidden away in the ground slab, while storage compartments and furniture are integrated into the sides. Trekkers gather around a central hypocaust furnace that sets the tempo in the refuge. Finally a primal roof mirroring native Inuit whalebone housing encourages community life.

6A

6B

6C

6D

6E

6F

6G

6H

6I

6J

6L