188. Sublime / Anti sublime

enseignants : Susanne Stacher
étudiants : Florian Gaulin, Arnaud Soulages, Marguerite Londe, Tudor Neagu, Sixtine Pauchet, Emma Rubeillon
// 1ère année

C’est l’atteinte de l’équilibre, de la régularité, de la plénitude qui est ici expérimentée. Le cercle est une forme géométrique entière et parfaite, dont le centre, les rayons constituent l’équilibre. Cette conception du sublime crée l’illusion d’une centralité fictive. C’est une fois au faux centre que l’on s’aperçoit de l’artifice. Ainsi, la désillusion d’un sublime non véritable, l’anti-sublime, serait-elle même sublime.

This is an experiment to reach balance, regularity, fullness. The circle is a whole and perfect geometric shape whose centre, whose radius make up a balance. This idea of the sublime creates the illusion of a fictional core. It is only once one has reached this fake centre that one understands the ruse. Thus the disillusion of a non-veritable sublime, the anti-sublime, would itself be sublime.

96_3D_1

96_3D_3

96_3D_4

96_3D_5

96_3D_6

96_MAQUETTE