184. Sténose

enseignant : Guillaume Ramillien
étudiant : Victor Marqué
// 3ème année

La colline de Meudon est marquée historiquement par l’effort de l’homme sur le paysage. Le viaduc et les carrières : archétypes expressifs saisissent l’imaginaire. Et Paris s’illustre au loin par son bâti infini, dénaturé. Est déposé, brutalement, sur les contours, de cette colline un prisme triangulaire. Il connecte les différents niveaux que l’homme a découpés pour construire son passé. Des arches de béton rythment les façades et divisent l’enceinte en espaces servants/servis. Les circulations verticales sont des tourailles de briques qui s’affinent en encorbellement. Par leur rétrécissement, elles laissent dans l’empreinte de leur base une arrivée zénithale de lumière. Elles émergent jusqu’à la toiture offrant aux visiteurs les plaisirs de la vue.

Meudon hill is historically marked by man’s effort to tame and exploit the landscape. A viaduct and quarries remain: expressive archetypes that fire up the imagination. Paris can be seen in the distance, recognisable with its infinite, bland buildings. We brutally drop a triangular prism on the side of the hill. It connects the different levels that man cut into it in building his past. Concrete arches along the facades divide the space into front of house and service areas. Vertical circulation is housed in brick towers that narrow as they rise, providing overhead light to the base. They lead to the roof where visitors can enjoy the view.

 

27M 27L 27K 27J 27I 27H 27G 27F 27E 27D 27C 27B 27A